Des chercheurs modifient génétiquement des mouches tueuses pour préserver les moutons d’Australie

Home/High Tech/Des chercheurs modifient génétiquement des mouches tueuses pour préserver les moutons d’Australie

Des chercheurs modifient génétiquement des mouches tueuses pour préserver les moutons d’Australie

By contact@dailygeekshow.com (DGS) Des scientifiques sont récemment parvenus à modifier génétiquement la Lucilie cuivrée, une mouche responsable de la mort de nombreux moutons dans les élevages australiens. Attirées par les replis laineux malodorants et humides des moutons, ces mouches y trouvent refuge pour pondre des oeufs dont les larves creusent la chair pour en infecter l’animal. DGS vous en dit plus sur cette mouche tueuse…
Non, toutes les mouches ne sont pas inoffensives. Et pour cause, puisque la Lucilie cuivrée est une mouche à viande. Cette dernière provoque des lésions très graves chez les moutons et affecte tout particulièrement les élevages en Australie et en Afrique du Sud. Attirée par les replis malodorants du mouton, situés autour de son périnée, cette mouche verte y pond des oeufs, puis ses larves creusent dans la chair de l’animal provoquant ainsi d’importantes infections bactériennes mortelles si celles-ci ne sont pas traitées.
Pour sauver leurs élevages, certains éleveurs australiens ont utilisé des insecticides organophosphorés, mais la mouche est devenue très résistante à ce genre de produit en quelques années à peine. Un autre traitement est alors apparu : le mulesing. Cette technique consiste en l’ablation de ces fameux replis de l’agneau âgé seulement de 2 à 6 semaines. Lire la suite

Source: Daily Geek Show

    

By | 2014-07-03T01:50:00+00:00 juillet 3rd, 2014|Categories: High Tech|0 Comments

About the Author: